NOUS SUIVRE
Nous contacter

NATURELS OU SYNTHÉTIQUES, MÊME COMBAT

Il existe des perturbateurs endocriniens :

  • d’origine naturelle : phyto-œstrogènes (molécules présentes dans certains végétaux qui miment les hormones) présents dans le germe de blé ou le soja, coumestrol dans les haricots, mycotoxines présentes dans certaines espèces de champignons, etc;
  • de synthèse : par exemple le tributylétain, des nonylphénols, le PCB, des retardateurs de flamme bromés, ou certains pesticides interdits aujourd’hui (ex. DDT).

Il est important de tous les prendre en compte quelle que soit leur origine. L’apparition éventuelle d’effets néfastes consécutifs à l’exposition à ces substances naturelles ou synthétiques dépend de différents critères comme le niveau d’exposition des organismes (la dose) et le potentiel perturbateur endocrinien de la substance, mais aussi la durée de l’exposition et les périodes de la vie au cours desquelles l’exposition a lieu.

                                                                       
Mentions légales
© France Chimie - 2022



Mentions légales
© France Chimie - 2022