NOUS SUIVRE
Nous contacter

LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS, DES BROUILLEURS AUX EFFETS NÉFASTES

L’homme est en permanence exposé à des substances chimiques d’origine synthétique mais aussi d’origine naturelle (molécules provenant notamment de l’alimentation ou de l’air que nous respirons, substances chimiques présentes à l’état de trace), et à des agents physiques (lumière) qui interagissent avec son système endocrinien. Dans la grande majorité des cas, ces interactions conduisent à des adaptations physiologiques qui n’entrainent pas d’effet néfaste sur la santé ou l’environnement. Dans ce cas, on ne parle pas de perturbateur endocrinien.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), les perturbateurs endocriniens se définissent comme suit :

« Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange exogène (Ndl: étanger à l’organisme) qui modifie la (les) fonction(s) du système endocrinien et provoque des effets néfastes sur la santé d’un organisme intact ou ses descendants ou (sous)populations ».

Plus simplement, les perturbateurs endocriniens sont des substances interférant avec le système hormonal et qui provoquent un effet néfaste pour la santé. Cette définition s’applique également à l’environnement : certains organismes de la faune peuvent subir des effets néfastes liés aux perturbateurs endocriniens.

                                                                       
Mentions légales
© France Chimie - 2022



Mentions légales
© France Chimie - 2022