NOUS SUIVRE
Nous contacter

« Face aux enjeux sanitaires et environnementaux, il y a plus que jamais urgence à agir: nous invitons donc la Commission européenne à soumettre une nouvelle proposition rigoureuse et ambitieuse », a déclaré Mme Poirson, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot.
« Le ministre d’Etat Nicolas Hulot et moi, nous avons écrit ce jour au Commissaire européen compétent pour lui demander de remettre sur la table, sans délai, une nouvelle proposition prenant acte de la nécessité de retirer l’exemption », a-t-elle ajouté.
La France « est prête à travailler avec la Commission et ses partenaires européens pour accélérer la mise en oeuvre d’une stratégie globale sur les perturbateurs endocriniens en proposant de nouvelles réglementations dans les secteurs prioritaires des jouets, des cosmétiques ou des emballages alimentaires ».
Elle a également indiqué que Nicolas Hulot allait formuler « des propositions pour améliorer le fonctionnement de l’Europe sur ces questions de santé-environnement qu’il s’agisse des perturbateurs endocriniens, des nanomatériaux, des produits phytosanitaires ou des nouvelles biotechnologies ».

                                                                       
Mentions légales
© France Chimie - 2019



Mentions légales
© France Chimie - 2019