NOUS SUIVRE
Nous contacter

VRAI

Certains composés chimiques naturels contenus dans le soja, les carottes, le café, le houblon, la réglisse, etc. peuvent interagir avec le système endocrinien. À fortes doses, certains d’entre eux peuvent bien entendu avoir des effets néfastes. Compte tenu des propriétés endocriniennes avérées des œstrogènes végétaux (phyto-œstrogènes) qu’ils contiennent et de la sensibilité particulière du fœtus à ces substances, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a recommandé, pour éviter tout risque, que la consommation du soja soit évitée ou réduite pour les femmes enceintes et les enfants en bas âge.

                                                                       
Mentions légales
© France Chimie - 2019



Mentions légales
© France Chimie - 2019